Malgré tout son charme, la vie étudiante n’est pas un long fleuve tranquille. Entre les soirées étudiantes, les après-midi entre amis ou la vie associative, le stress demeure permanent et vous ronge l’esprit chaque jour. Devoirs, examens, oraux, présentations, réunions, projets et parcours professionnels, tant de raison vous amenant à stresser de manière permanente. Tant au niveau de la santé qu’au niveau sportif, scolaire ou professionnel, le stress est un problème majeur et peut sérieusement entraver vos progrès, votre concentration, votre motivation et votre bonheur.

Qu’il soit volontaire ou non, le stress se manifeste chaque jour et il est presque impossible de le prévoir, mais vous pouvez le contrôler et adopter des habitudes vous permettant de le réduire drastiquement. Voici les 7 conseils pour lutter contre le stress en tant qu’étudiant :

  1. Faites une activité physique régulière 

On a souvent pu vous le répéter, au collège, au lycée ou dans vos études supérieures, mais effectuer une activité physique régulière est un excellent moyen de lutter contre le stress. Réaliser une activité sportive (seul ou entre amis) va permettre à votre corps de sécréter des endorphines, molécules vous procurant la sensation de bien-être, de soulagement et d’apaisement. C’est pour cela qu’après une séance de sport intense, vous vous sentez fatigués, mais apaisés et bien dans votre corps avec un sentiment d’accomplissement.

De même, se rendre à la salle de sport, soulever des poids, courir, nager, aller se balader, faire du tennis ou autre vous permettra de libérer votre esprit et de relâcher la pression pendant quelques heures et si vous maintenez cette habitude, votre corps et votre cerveaux suivront. Cela affectera l’ensemble de vos journées et réduira considérablement votre stress.

  1. Dormez suffisamment

La vie étudiante n’est généralement pas rythmée par de longues et reposantes nuits, et vous avez raison d’en profiter. Profiter de votre vie étudiante est essentiel car vous n’en avez qu’une, mais soyez polyvalent. Il est essentiel d’équilibrer vos nuits et heures de sommeil sur la semaine. Certaines seront courtes (voire très très courtes), mais vous devez également avoir des nuits complètes de 7 à 8h dans la semaine. Pour cela, couchez-vous plus tôt certains soirs plutôt que de vous lever tard le matin, cela vous permettra de commencer votre journée d’un bon pieds et d’être de meilleure humeur. De même, dormir suffisamment aura des effets positifs tant sur votre cerveaux que votre corps en lui permettant de récupérer.

  1. Accordez vous du temps pour vous

Les emplois du temps étudiants varient beaucoup selon le niveau et la filière réalisée, mais vous devez trouver quelques heures dans la semaines (en dehors du week-end) pour faire des activités qui vous font du bien. Lire, aller au cinéma, aller au musée, cuisiner, écouter de la musique, méditer, regarder une série, dessiner, écouter des podcasts… Cela semble simple, mais nombreux d’entre nous n’accordent pas assez de temps pour ces activités tant leur vie est rythmée par les révisions, les soirées, les activités associatives, la vie en colocation etc. Faire une activité qui vous fait plaisir, qui vous fasse penser à autre chose vous permettra encore une fois de libérer votre esprit et petit à petit, de réduire votre stress quotidien.

  1. Planifier vos journées

Le week-end, la veille ou le matin tôt, planifiez vos journées. Fixez vous des objectifs, écrivez l’ensemble des activités que vous devez et souhaitez effectuer et respectez-les. Faites-en une habitude, cela vous permettra de mieux organiser vos journées et de laisser moins de places au stress de derniers moment pour des activités que vous n’aviez pas prévu. De même, essayez de prévoir au mieux vos sorties à l’avance, pour vous organiser au mieux dans votre travail, vos révisions, votre sport, vos activités personnelles…

  1. Mangez-mieux

La nutrition a un rôle fondamental dans la gestion et l’apparition du stress. Tout comme le cerveaux, votre corps s’entretient et “un esprit sain dans un corps sain” ne peut que vous libérer du stress quotidien. Allez faire vos courses avec une liste bien établie à l’avance, achetez des fruits & légumes frais, cuisinez vos propres plats et manger sainement. Même avec un budget étudiant, il est possible de manger bien et mieux plutôt que de se tourner vers des plats préparés et transformés. De même, ne tombez pas dans la routine de vous faire livrer des plats par contrainte de temps ou de fainéantise. Cuisiner bien ne prend pas beaucoup de temps et le faire vous occupera davantage l’esprit et réduira considérablement votre stress plutôt que de consommer des plats préparés devant votre smartphone.  La journée, prévoyez à l’avance une collation comme un fruit ou une barre de céréale par exemple afin d’éviter tout craquage avec le premier muffin venu à la cafétéria. De même le midi, si vous n’avez pas l’envie de vous préparer vos tupperwares, favorisez des plats composés d’une viande, de légumes et de riz / pâtes / patates (ou une salade) de préférence plutôt que de vous jeter sur le burger- frites du menu du jour. Encore une fois, votre façon de vous alimenter aura un vrai impact sur votre stress, votre productivité et votre motivation. Manger mieux ne doit pas être par intermittence, cela doit devenir une habitude et un plaisir.

Enfin, même si on vous le répète depuis votre enfance, ne sautez pas le petit déjeuner. Levez-vous plus tôt et prenez quelques minutes le matin pour prendre votre petit déjeuner. Tout comme un café / thé ne suffit pas, prendre le premier gâteau venu ou jus de fruit industriel ou bol de céréal n’est pas une bonne idée. Faites vous quelques oeufs, prenez des fruits, du pain complet / biscottes avec du miel, un toast oeuf-avocat (découvrez notre recette du french toast avocat et oeuf poché. Bien sûr, un simple oeuf au plat / oeuf dur suffira).

  1. Relativisez et ayez confiance en vous

Malgré l’importance de certains concours vous permettant de rentrer dans vos écoles de rêve, d’accéder à votre métier idéal ou tout simplement de valider votre année avec la meilleure moyenne possible, relativisez. Il n’est pas là question de vie ou de mort, vous avez la chance d’effectuer des études, qui vous plaisent ou non, et stresser en permanence ne fera que vous éloigner de vos objectifs premiers. Ayez confiance en vous et donnez toujours le maximum de vous-même. La seule chose en jeu, c’est votre temps. Vous devez redoubler malgré votre travail acharné ? Voyez plutôt cela comme une seconde chance, d’apprendre de vos erreurs passées et de vous surpasser pour réussir encore mieux. Le stress d’échouer ou la peur quotidienne face à un examen ou un jury ne doit pas vous freiner, au contraire, transformez ce stress en excitation, en gardant en tête pourquoi vous êtes là et quels sont vos objectifs, personnels ou professionnels. 

  1. Travaillez-mieux

On a souvent tendance à travailler de manière intense pendant des heures et des heures en vue d’un examen, d’un concours ou d’un oral et ce, pendant plusieurs jours d’affilés voir semaines. Pourtant, ce n’est pas toujours la meilleure solution en terme d’efficacité et travailler de manière draconienne peut vous stresser davantage.

Si vous ne le faites pas, prenez de l’avance dans vos révisions, votre travail afin de ne pas avoir à tout faire au dernier moment et de tomber dans un état de panique et de stress. Planifiez vos révisions et accordez vous des pauses et du temps de repos toutes les 2-3 heures. Allez prendre un café, allez faire votre sport, vous préparer à manger, lire à livre… Laissez le temps à votre cerveaux d’accumuler l’ensemble des connaissances et informations apprises.

De même, pour davantage d’efficacité et de concentration, mettez votre smartphone en mode avion, n’utilisez votre ordinateur que pour travailler. Vous verrez que vous gagnerez nettement en productivité et donc en temps sur l’ensemble de vos journées.